Vous êtes ici : Accueil > P.E.J.S (Pôle d’Enseignement pour les Jeunes Sourds. > ADAPTER, S’ADAPTER QUAND ON A DES ÉLÈVES SOURDS
Publié : 16 juin 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

ADAPTER, S’ADAPTER QUAND ON A DES ÉLÈVES SOURDS

1 vote

Adaptations en classe (groupe ou classe entière)

La surdité

- Développer des connaissances dans le domaine de la surdité (formation, culture sourde, rencontre avec les professionnels de la surdité et les différentes personnes sourdes, études, documentaires, ...)
- Bien repérer le degré de surdité de l’élève et son mode de communication ; connaître ses besoins matériels (prothèses auditives, HF, Implant, etc.)

En Classe

-Le placement des élèves :

Cophose = 1er rang

Surdité profonde = 1er rang

Surdité sévère à moyenne = de préférence au 1er rang. Possibilité 2ème rang

Surdité légère = possibilité 2ème rang

Ne jamais mettre un élève sourd quel que soit son degré de surdité, au fond de la classe :
→ Problème d’isolement qui peut entraîner une démotivation au travail : ne participe pas, sentiment d’exclusion, du bavardage, un manque de travail, une dévalorisation, etc.
→ Problème de compréhension.
→ Problème de fatigabilité à cause d’une concentration accrue.
→Problème de perturbations par le voisinage (agitations, mouvements, bruits des chaises, etc..)
→ Voix du professeur inaudible

Même si une seule oreille est touchée par une surdité profonde ou une cophose, l’élève doit être au premier rang.

- Placement de L’AVS :
L’AVS doit se placer à côté du bureau, face à l’élève, pour pouvoir communiquer avec lui et l’aider mais aussi pour permettre d’être accessible à toutes les informations à proximité (parole du professeur, intervention auprès du professeur si besoin, document imprimé ou projeté, prise de note.)

Observation de l’élève pour définir :
▪Sa personnalité, son comportement en classe :
- Interventions auprès du professeur
- Regard (distrait, fuyant, intéressé,...)
- Participation
- Concentration (capacité de lecture labiale sur la durée, réflexion lors d’un exercice)
- Autonomie
- Gestion du travail
▪Ses besoins afin de pouvoir trouver la méthode de travail la plus adaptée possible et suivre sa progression :
- Prise de note
- Document complémentaire
- Fiche pédagogique
- Reformulation
- Communication adaptée
▪Ses capacités de communication, d’inclusion, de compréhension.
▪Le matériel utilisé (prothèses auditives, HF, ...)

Observation du professeur pour définir :
▪Son articulation et son débit de parole.
▪Sa façon de bouger (se tourne régulièrement au tableau en parlant en même temps, se déplace souvent, ...)
▪Son organisation (transitions trop rapides, dispersion dans le discours, peu d’explications, peu ou pas de documents visuels, ses interventions auprès des élèves sourds, le rythme du cours, sa participation dans les adaptations (reformulation, photocopie de cours, remédiation, temps d’échange, ...)
▪Sa relation avec les élèves sourds.

Observation de la classe pour définir :
▪ Le comportement des élèves : s’ils sont bruyants, démotivants, non participatifs, tendus, irrespectueux.
▪Effectif de la classe.
▪La relation entre les élèves sourds et ses camarades.

Adaptations :
Communication : tout ce qui est visuel
▪LSF
▪Le LPC avec lecture labiale
▪Mime
▪Ecrit
▪Schémas, dessins

On peut utiliser plusieurs communication en fonction de la difficulté de compréhension du sens des mots ou pour décrire une situation. Ou encore lorsque l’on ne connaît pas le signe.
→ LPC/LSF ou LSF/mime

Progression, transitions, définitions :
▪Utilisation de matériel imprimé (papier, photo, dessin, livre, document, cours)
→ Informer des étapes par pointage en interpellant.
→ Informer ou surligner les éléments importants.
→ Aider à la reformulation si c’est possible.
→ Soutenir l’élève pendant l’exercice ou pendant le cours en cas de difficultés.

Relation entre l’AVS et le professeur :
- Sensibiliser les professeurs, aider à la compréhension de la surdité de l’élève et de ses besoins.
- Savoir intervenir auprès du professeur lors d’une difficulté : de traduction, afin qu’il reformule ; de compréhension ; et pour prévenir d’un débit trop rapide.
- Savoir prévenir le professeur pendant le cours lorsque l’élève souhaite participer ou comprendre (Encourager l’autonomie)
- Obtenir si possible un point d’échange régulier pour la préparation du cours documents, explications, thèmes, déroulement)
- Ne pas effectuer les exercices en même temps que l’élève même si c’est pour mieux comprendre ; attendre les réponses au tableau ou demander les réponses au professeur ou le document avant le cours si vous souhaitez comprendre. L’AVS doit être disponible pour répondre aux questions ou aider l’élève.

Relation entre l’AVS et l’élève :
- Travail sur la relation de confiance (point d’échange, être à l’écoute, stratégie de relation en fonction de la personnalité de l’élève - l’AVS doit avoir confiance en elle).
- Aider à l’autonomie.
- Apprendre à connaître l’élève. Connaître la langue ou l’outil utilisé pour communiquer avec lui et pour bien saisir son message.
- Ne pas prendre le rôle de professeur (L’AVS n’a pas la responsabilité de l’élève, l’AVS ne doit pas expliquer le cours à la place du professeur).
- Ne pas prendre le rôle de l’élève.
- Ne pas prendre le rôle d’éducateur sauf si l’élève ne respecte pas l’AVS.
- Ne pas utiliser une relation affective mais ne pas mettre trop de distance.
- Observer le comportement de l’élève régulièrement, repérer un changement.
- Apprendre à se mettre à la place de l’élève (faites appel au visuel)
- Savoir proposer un échange en cas de problèmes.

→ Profiter des temps de pause pour se détendre, pour aider l’élève en cas de besoin, pour se renseigner auprès du professeur, pour s’organiser pour la prochaine étape ou encore pour observer !
Temps de pause : lorsque l’élève écrit (cours, légende, schéma, pendant un exercice, etc.) ou tout autre coupure momentanée.

Relation entre les AVS :
- Travailler en équipe
- Échanger le plus possible pour éviter l’exclusion et s’informer.
- Travail sur la relation de confiance !

En présence de l’interprète :
- Prise de note.
- Observation de l’élève.
- Étude du cours pour aider à la compréhension par la suite.

En Réunion
L’AVS étant le référent de l’élève, il doit être présent à chaque réunion afin de transmettre et d’obtenir toutes les informations possibles pour comprendre, aider l’élève, l’équipe du PASS et l’équipe pédagogique.

- S’informer de l’actualité scolaire des élèves.
- Transmettre les besoins de l’élève et un bilan du déroulement de son comportement de travail.
- Transmettre les difficultés éprouvées (élèves, professeurs, AVS)
- Ne pas hésiter à demander conseil auprès de l’équipe.

Rédigé le 26 avril 2016
Mme Alicia Renault
Coordinatrice Organisationnelle